Découvrez nos startup de la saison 1 : VanillaPay


Aujourd’hui, retour sur nos startup de la saison 1 ! Commençons avec Andry, CEO et cofondateur de VanillaPay et Maraina.mg

Andry, fondateur de VanillaPay

 

Bonjour Andry ! Peux-tu te présenter rapidement ? Quel est ton parcours ?

Je suis ingénieur informaticien de formation. Ayant commencé en tant que Chef de projet dans une société française offshore à Madagascar, j’ai évolué rapidement. Après 2ans, j’ai créé avec des associés notre boîte de développement de site web. Nous avons eu la chance d’avoir des clients européens. Suite à une crise politique d’un an en 2002, nous avons dû fermé la boîte. Ensuite, j’ai intégré en tant que consultant permanent un projet de la Banque Mondiale. J’y ai piloté la mise en place du SIG FP (Système d’information de gestion des finances publiques) à hauteur de USD 30Mion, un projet d’informatisation du ministère des finances, sous la direction de la présidence de la république. Et après une autre crise politique en 2009, je me suis installé en France où j’ai travaillé en tant consultant informatique dans différentes sociétés pour mettre en place leur projet e-commerce.

En 2014, je suis rentré à Madagascar avec l’idée de créer ma startup de paiement en ligne, projet très innovant dans le sens où à cette époque, aucune banque ni opérateur mobile money ne proposait cette solution. Nous avons gagné quelques trophées dans différents concours dont un accompagnement par Orange Fab.

Tu as effectivement été accompagné par Orange Fab Madagascar pour le lancement de VanillaPay. Peux-tu présenter VanillaPay ?

VANILLA PAY est une startup fintech (secteur finance et technologie) qui propose le paiement en ligne et qui assure la promotion de l’e-commerce à Madagascar.

vanilla pay, contact

Quels ont été les collaborations lancées avec Orange dans le cadre du programme d’accélération ?

Particulièrement intéressant, l’accompagnement d’Orange Fab nous a vraiment poussé à aller de l’avant. Nous avons ainsi bénéficié d’énormément de conseils, d’études de notre cas et de formations pratiques. Nous avons en conséquence bien évolué en terme de structuration d’idée, de scale up, de développement commercial, financier et surtout juridique.

Avant, on signait 2 à 3 contrats par an. En fin 2019, on signait 3 contrats en un mois. C’est dire le résultat rapide 🙂. Et cela continue. L’équipe est plus motivé que jamais. Nous avons doublé de taille. Tout cela avec l’image que nous avons gagné avec l’accompagnement d’un grand groupe comme Orange. Enfin, un grand projet de paiement numérique en magasin est en cours de réalisation avec Orange.

Qu’as-tu pensé de l’accompagnement offert par Orange Fab (le suivi par l’équipe de l’accélérateur, mais également les formations) ?

Pour confirmer ce qui a été dit tout à l’heure, je ne savais pas qu’il y avait tant de chemin à faire encore pour une startup. Après l’accompagnement et les formations offerts par Orange Fab, je me suis dis que VANILLA PAY a la plus grande chance d’avoir bénéficié de tant d’avancement en 6 mois. Des experts indépendants ont passé du temps sur notre startup pour étudier et creuser encore plus d’idées concrètes pour toujours mieux se développer. Actuellement, VANILLA PAY est mieux armée pour lever des fonds 😉.

Quel est selon toi le point fort du programme ?

Surtout l’image que l’on a d’être accompagné par un grand groupe. Et le réseau (très grand réseau) qui en découle. Ça ouvre des portes. Et encore plus, on frappe à votre porte 😄.

As-tu un conseil pour les entrepreneurs souhaitant candidater à notre appel à projets, ouvert jusqu’au 30 mars ?

Etre accompagné n’est pas être guidé. C’est vous (propriétaire de l’idée) qui êtes le promoteur de votre startup. Il faut votre implication concrète pour mieux bénéficier de l’accompagnement. Si vous vous occupez de votre startup à temps partiel, ne candidatez pas encore.

Un mot pour la fin ?

MERCI Orange Fab. Il faut continuer à appuyer les startups malgaches.

Merci à toi Andry !
Si vous aussi, vous souhaitez intégrer gratuitement le programme Orange Fab Madagascar et bénéficier de locaux, de formations, de collaborations avec Orange, Orange Money et nos partenaires (Agrivet, l’AUF, la GIZ-ProDécid, et SHOPS Plus), n’hésitez pas et candidatez à notre appel à projets avant le 31 mars : https://orangefab.mg/fr/comment-postuler/